09 75 42 27 44 contact@systemdiag.fr
Sélectionner une page

Dans une salle d’eau, quelles sont les installations qui doivent être reliées à la terre ?

Lors d’un diagnostic électrique, le diagnostiqueur vérifie que tous les circuits électriques et les corps métalliques, qui peuvent conduire du courant, sont bien reliés à la terre. Les conduits souples ne sont pas concernés.
La terre doit être reliée aux arrivées d’eau chaude et froide (la robinetterie métallique des lavabos, de la baignoire et de la douche), au chauffage central, aux luminaires, aux menuiseries si elles sont métalliques et, bien sûr, aux prises électriques. Les branchements à la terre sont essentiels dans une salle d’eau pour éviter tous risques d’électrocution.

De quelle manière peut-on raccorder son logement à la terre ?

Le diagnostic électrique consiste à vérifier la valeur de la terre au niveau du tableau électrique et à regarder si la terre est bien desservie dans toute l’habitation. Chaque réseau électrique doit être relié soit à la prise de terre, soit à un conducteur de terre.
Installer un conducteur de terre nécessite des travaux car il doit se situer en périphérie de votre maison, en fouille des fondations.
Installer une prise de terre se matérialise par un piquet planté dans le sol de votre jardin à 2 m de profondeur. Ce piquet de terre peut être en acier galvanisé ou en cuivre. Il doit être relié à une barrette de terre qui elle-même doit être raccordée au tableau électrique. Toutes ces liaisons doivent être réalisées par des conducteurs (fils jaunes et verts).
Les deux méthodes permettent d’éviter tous risques d’électrocution pour les occupants.

Quelle est l’utilité d’un disjoncteur différentiel ?

La protection d’un logement se fait grâce à la mise à la terre d’un logement et à l’installation d’un dispositif de coupure automatique, appelé disjoncteur différentiel. Ce disjoncteur différentiel doit être installé en tête de chaque circuit dans le tableau électrique. Il existe plusieurs calibrages d’ampérage, il faut faire attention à bien installer un 30 milliAmpère.
Lors d’un arrêt d’urgence, le disjoncteur différentiel protège l’installation en coupant l’électrique qui alimente les circuits. En cas de risque ou de disfonctionnement cela permet la mise hors tension des appareils électriques. A ce moment-là, le logement n’est plus alimenté. Pour remettre l’alimentation dans votre logement, il suffit de remonter l’interrupteur du disjoncteur différentiel manuellement.

Que faire si une prise électrique n’est pas raccordée à la terre ?

Le terme technique « conducteurs de protection » est employé pour parler des fils de terre (jaune et vert) qui partent du tableau électrique pour arriver jusqu’à une prise électrique. Chaque prise doit être raccordée à la terre (par un conducteur de protection).
Si une seule prise électrique n’est pas reliée à la terre et qu’elle se situe dans les pièces de vie, cela n’est pas conforme à la norme mais le risque d’électrocution est faible. Par contre, si cette prise se situe dans une pièce d’eau, comme la salle de bain ou la cuisine, l’anomalie est plus sérieuse. Le risque d’électrocution est plus important dû aux arrivées d’eau à proximité.
Dans ce cas, il est recommandé de relier la prise à un conducteur de protection. Vous pouvez fixer des goulottes sur vos murs et faire passer le fil dedans, jusqu’à la prise concernée, ou encastrer une boîte de dérivation dans votre mur pour raccorder votre prise à une autre prise plus proche.
Les diagnostics ne servent qu’à informer les futurs acquéreurs ou locataires, aucune modification n’est obligatoire.